Cette footballeuse afghane réfugiée en France témoigne

·1 min de lecture

AFGHANISTAN - “C’était notre cauchemar, que les talibans viennent et capturent tout l’Afghanistan”, soupire Fanoos Basir. L’ancienne footballeuse afghane ne voyait pas d’avenir dans son pays et a préféré se réfugier en France, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

“Les talibans ont dit au monde entier, qu’ils avaient changé et que les femmes pourraient travailler. Mais c’est faux, parce que tout le monde sait qu’ils ne changeront jamais.”

La dernière fois que les talibans ont dirigé l’Afghanistan, les femmes n’avaient pas le droit de faire du sport ou de travailler à l’extérieur de la maison. Elles devaient aussi se couvrir de la tête aux pieds lorsqu’elles étaient en public.

Pour le moment en quarantaine dans un centre d’accueil à Piriac-Sur-Mer, Fanoos Basir réfléchit à son avenir en France. “Tout d’abord, quitter son pays, ses rêves, sa maison, tout est si difficile pour tout le monde, parce que nous avions beaucoup d’espoirs, beaucoup de projets d’avenir, maintenant c’est tout - nous allons recommencer à zéro”, confie la jeune femme de 25 ans.

À voir également sur Le HuffPost: La journaliste qui avait interviewé le porte-parole des Talibans fuit l’Afghanistan

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles