Le footballeur Benjamin Mendy non-coupable de six viols, mais sera rejugé pour un septième

Après cinq mois de procès, le footballeur international français Benjamin Mendy a été déclaré non-coupable de six viols et une agression sexuelle vendredi par la justice britannique, mais sera rejugé pour deux accusations, pour lesquelles le jury n'est pas parvenu à un verdict.

A l'énoncé de la décision, le joueur de Manchester City, âgé de 28 ans, a placé ses deux mains sur son visage, se balançant légèrement d'avant en arrière dans le box de la cour de Chester (nord de l'Angleterre).

Au terme de 14 jours de délibération, les jurés l'ont acquitté de six viols et une agression sexuelle sur quatre femmes. Mais ils ont échoué à s'accorder sur un verdict au sujet de deux autres chefs d'accusation, une pour viol sur une femme de 24 ans en octobre 2020 et une de tentative de viol sur une femme de 29 ans en 2018.

Benjamin Mendy, champion du monde en 2018, sera ainsi rejugé pendant deux à trois semaines à partir du 26 juin pour ces charges, a annoncé le juge Steven Everett. Une audience de procédure est prévue le 27 janvier.

"Il a hâte de laver son nom" pour pouvoir "commencer à reconstruire sa vie", a déclaré son avocate Jenny Wiltshire. Benjamin Mendy est "ravi" d'avoir été acquitté "à l'unanimité" de la plupart des charges retenues contre lui, a-t-elle ajouté.

Le défenseur aux 10 sélections avec les Bleus, suspendu depuis plus d'un an par son club de Manchester City, avait comparu depuis début août. Accusé de sept viols, d'une tentative de viol et d'une agression sexuelle, il risquait la prison à vie.

Son co-accusé Louis Saha Matturie (sans lien avec l'ancien footballeur Louis Saha), présenté comme son rabatteur, a lui été déclaré non-coupable de trois accusations de viols et le jury n'est pas parvenu à un verdict pour trois autres accusations de viol et trois d'agression sexuelle.

Délibéré plusieurs fois interrompu

Après quatre mois d'audience, le jury, composé de huit hommes et quatre femmes, s'était retiré pour délibérer le 5 décembre mais les discussions avaient été interrompues à plusieurs reprises en raison de cas de Covid-19 puis pour une pause prévue de longue date, avant une trêve pendant la période des fêtes de fin d'année.

A l'audience, l'accusation a présenté Benjamin Mendy comme un "prédateur" ayant abusé de victimes "vulnérables, terrifiées et isolées".

Le footballeur a démenti avoir été "un danger pour les femmes", assurant n'avoir eu que des rapports sexuels consentis.

Le club de Manchester a pris acte du verdict de vendredi, mais a estimé qu'il n'était "pas en mesure de faire davantage de commentaire" dans la mesure où cette affaire n'est pas close.

Vainqueur de la Coupe du monde 2018 avec l'équipe de France, où il était remplaçant, Benjamin Mendy a été incarcéré fin août 2021 et a passé plus de quatre mois en détention provisoire.

Libéré début janvier 2022, il avait été placé sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès.

Formé au Havre, révélé à Marseille et passé par Monaco une saison, Benjamin Mendy était devenu le défenseur le plus cher de l'histoire en 2017 quand les Citizens avaient déboursé 52 millions de livres (environ 61,4 millions d'euros au cours actuel) pour s'attacher ses services.