Football : un trophée et la CAN 2019 pour l'Egypte... où les stades sont vides depuis six ans

François Hume-Ferkatadji
L'Egypte accueillera la Coupe d'Afrique des nations l'an prochain et célèbre le titre de meilleur footballeur africain pour Mohamed Salah, alors que le championnat se joue à huis clos depuis 2012.

"Ce sera incroyable !", lance Adam Ahmed, 14 ans, footballeur au Caire. Ce jeune joueur professionnel du club de Zamalek va enfin goûter à l'euphorie des stades, grâce à la Coupe d'Afrique des nations (CAN) que l'Egypte est chargé d'organiser en 2019.

"Je suis vraiment heureux en attendant cette nouvelle, parce qu’ici, nous n’avons pas de supporters pour le championnat égyptien", poursuit l'adolescent qui n'avait que huit ans lorsqu'une mesure radicale a été prise. Depuis février 2012, les gradins sont vides, en raison d'une bagarre ultra-violente qui avait éclaté dans un stade de Port-Saïd, dans le nord-est du pays. Elle avait entraîné la mort de 72 personnes.

Pourtant, le football est partout

Tous les cafés diffusent les matchs. L'Egypte est une nation assoiffée de football, à tel point que ceux qui ne suivent pas l’actualité du ballon rond ont développé leurs propres techniques afin de ne pas se faire remarquer. "Je dois faire semblant de connaître le football, confirme un Egyptien. "Si quelqu’un vient vers moi et me demande si j’ai vu le grand club d’Al Ahly se faire défoncer, je réponds que oui, j'ai entendu, et qu’ils sont vraiment mauvais", confie-t-il. Mohamed Salah, star égyptienne de Liverpool, vient de remporter le Ballon d'or africain, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi