Football : la Super Ligue européenne tourne au désastre

·1 min de lecture

Dimanche 18 avril, 12 clubs européens ont annoncé vouloir fonder un championnat privé, dissident de la Ligue des champions. Trois jours plus tard, les fantasmes élitistes ont tourné au cauchemar. Les critiques se sont déchaînées et de nombreux fondateurs se sont retirés du projet.

Un projet mort-né ? La très controversée Super Ligue européenne ne verra probablement pas le jour. Dimanche 18 avril, 12 clubs européens avaient annoncé vouloir créer une compétition privée parallèle à la Ligue des champions. Mais la moitié des membres ont rapidement décidé de claquer cette porte à peine entrouverte.Les six clubs anglais se sont en effet retirés du projet. Le premier à avoir sauté le pas, Manchester United, a annoncé, mardi 20 avril dans la soirée, avoir " formellement lancé la procédure pour se retirer du groupe chargé de développer le projet de Super Ligue européenne ". Il a été suivi par Liverpool, Chelsea, Manchester City, Arsenal et Tottenham et, mercredi matin, l’Inter Milan.Enfin des excusesLe propriétaire de Liverpool, John W. Henry, a d'ailleurs fait un mea culpa dans une vidéo. " Je veux m'excuser auprès de tous les supporters de Liverpool pour les perturbations que j'ai causées au cours des 48 dernières heures. Il va sans dire que le projet n'allait jamais se dérouler sans le soutien des fans. (...). Nous vous avons entendus ", a-t-il déclaré.Le Premier ministre, Boris Johnson, a salué cette sortie des clubs anglais en estimant qu’il s’agissait de " la bonne...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Super Ligue européenne de football : l'UEFA, ce pyromane qui veut se faire pompier

Le "Ladies Football Club", des pionnières de l’émancipation féminine

Et si Erdogan avait réussi dans le football ?

Diego Maradona, légende du football, est mort

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg