Football : le Sporting Club de Bastia sur la corde raide

Cécilia Arbona, franceinfo
Football : le Sporting Club de Bastia sur la corde raide

Une semaine après les graves incidents qui ont entraîné l'arrêt de la rencontre contre l'Olympique lyonnais, le Sporting Bastia est de retour sur le terrain samedi 22 avril. À 20 heures, le club, 20e et dernier de la Ligue 1, affronte les girondins de Bordeaux. Si les dirigeants du SCB assurent que les dérapages de dimanche 16 avril n'ont pas eu de conséquences sur la préparation de cette 34e journée de championnat, une partie de la population s'interroge sur l'avenir d'un club fragilisé.

"Comment ne pas être frustré ?" répète ce poissonnier en glaçant son étal. Fidèle spectateur de Bastia depuis 20 ans, il estime que la saison est fichue "Ça va être dur pour se relever. Il faut avoir une autre politique. Il n’y a pas d’ambition dans le club. Il n’y a rien. Tous les ans on est obligé de vendre des joueurs pour se maintenir. Il n’y a que des prêts. On ne vit que sur les prêts".

Responsabilité "des élus, des dirigeants, des parents"

Dans le centre-ville, on repère les supporters grâce aux écussons bleu et blanc du SCB suspendus au rétroviseur intérieur des voitures. Christophe baisse sa vitre. Il n'a pas envie de s'exprimer dans la rue, le foot est un sujet sensible, dit-il. Mais il veut bien parler de son club de cœur en roulant. "On est un peu dans l’œil du cyclone depuis pas mal de temps." témoigne-t-il. "C’est vrai que dès fois on le mérite. Parce qu’on n’est pas toujours irréprochable. Mais dès fois on se pose la question de savoir si on est un peu parano. En Corse, on n’est jamais autant solidaire que dans l’adversité. Il y avait une chanson pendant l’épopée européenne qui disait "Ton stade est le plus petit mais pour nous c’est le plus grand." Et c’est exactement ce que l’on ressent. On est un stade qui ne ressemble à rien. (...) Lire la suite sur Francetv info

Football : la Ligue de Football Professionnel va statuer sur le sort du club de Bastia
Football : Bastia risque gros devant la commission de discipline
Foot : l'Olympique lyonnais et le Besiktas suspendus avec sursis après les incidents en quart de finale aller de l'Europa League
Bastia ferme "à titre conservatoire" la tribune à l'origine des incidents contre Lyon
Bastia-OL : En Corse, la "connivence entre les staffs de sécurité et les supporters favorise ce genre de débordements"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages