Football : la sélectionneuse des Bleues Corinne Diacre prolongée jusqu'en août 2024

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© FRANCK FIFE / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

la Fédération française de football (FFF) a annoncé mardi que la sélectionneuse de l'équipe de France féminine Corinne Diacre , en poste depuis 2017, avait prolongé son contrat à la tête des Bleues jusqu'en août 2024, après les Jeux olympiques de Paris. Après l'élimination ces derniers jours en demi-finale de l'Euro en Angleterre face à l'Allemagne (2-1) , Corinne Diacre, 47 ans, continuera de diriger l'équipe de France pour le Mondial 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande, l'été prochain, puis aux JO 2024 , pour tenter d'apporter un premier titre international au football féminin français.

Un Euro 2022 "encourageant" pour la suite

"Je suis heureuse et fière de poursuivre l'aventure avec l'équipe de France pour ces deux saisons supplémentaires qui s'annoncent forcément très riches avec une compétition chaque année", a déclaré la sélectionneuse dans un communiqué, reconnaissant une "déception" par rapport à l'Euro, néanmoins "encourageant" pour la suite.

>> LIRE AUSSIFootball : l'Angleterre remporte l'Euro féminin en battant l'Allemagne en finale

 

Le président de la Fédération Noël Le Graët, qui avait défendu sa sélectionneuse ces dernières années lorsque cette dernière avait effectué des choix forts, quitte à se mettre à dos certaines joueuses, s'est dit "ravi que Corinne ait accepté de relever le défi". "Nous partageons la même ambition forte pour ces deux grandes compétitions", a expliqué le dirigeant breton, qui avait déjà fixé à Diacre l'objectif des demi-fin...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles