Football : quand un club amateur s'offre un album Panini

Il n'y a pas que Kylian Mbappé dans la vie. Dans toutes les cours d'école, on s'arrache l'image Panini de l'attaquant du Paris Saint-Germain. Toutes ? Pas exactement. Dans le village de Saint-Georges-des-Groseillers (Orne), ce n'est pas la photo du champion du monde que l'on troque, mais celle d'Antoine, d'Alexis et de leurs copains du petit club de foot local. "T'es un peu comme une star parce que tu te retrouves dans un Panini alors que d'habitude, dans les Panini, c'est des professionnels", se réjouit une jeune footballeuse.

Déjà 13 000 vignettes vendues Pour le club, l'opération n'est pas uniquement marketing. À chaque paquet de vignettes vendu, 0,10 € arrivent dans les caisses des amateurs, dont l'équipe principale évolue en Régional 3, l'équivalent de la huitième division. "Derrière ça, il y a l'idée d'avoir le côté fédérateur, explique Étienne L'Huissier, le joueur à l'origine de cette idée. De rassembler toutes les catégories, qu'on prenne des plus petits jusqu'aux plus anciens." Depuis leur lancement, déjà 13 000 vignettes ont trouvé acheteur.