Football: le PSG remporte le Classique en infériorité numérique face à Marseille

Le PSG s'est à nouveau imposé face à Marseille (2-0), pourtant entreprenant et souvent dangereux, en clôture de la 27e journée de Ligue 1 ce dimanche 31 mars. Les Parisiens prennent le large en tête du championnat et semblent désormais hors de portée de leurs concurrents dans la course au titre.

Ce n'est sans doute pas le match qu'espérait Kylian Mbappé. Pour ce qui était certainement son tout dernier Classique disputé en Ligue 1 avant son probable départ du PSG à la fin de la saison, l'attaquant français n'a pas marqué et a été remplacé dès l'heure de jeu lors de la victoire logique du PSG, pourtant réduit à dix avant la mi-temps, face à l'Olympique de Marseille (2-0).

La première alerte du match est venue de l'aile droite, où Kolo Muani a débordé avant de servir Ruiz en retrait, qui a manqué de justesse et n'a pas trouvé le cadre (4e). Juste après, Danilo a fait peur aux siens en étant tout proche de tromper Donnarumma après un contrôle raté dans la surface (5e). Plus tranchants que les Parisiens dans le début de la rencontre, les Marseillais ont ensuite multiplié les offensives, d'abord sur le premier tir cadré du match d'Aubameyang (14e), un peu trop tendre pour tromper le portier italien, puis sur une tentative beaucoup plus puissante de Veretout passée tout proche du poteau droit (16e).

Dembélé s'est ensuite procuré une bonne occasion en éliminant plusieurs joueurs pour s'approcher du but marseillais, mais il a trop croisé sa frappe et n'a pas réellement inquiété Pau López (30e). Juste avant la pause, le PSG a encaissé un coup dur avec l'expulsion de son défenseur brésilien Lucas Beraldo, déjà averti, suite à un contact plutôt anodin avec Aubameyang (40e).

Le PSG a fait la différence en infériorité numérique


Lire la suite sur RFI