Football : le PSG domine Montpellier 5 à 2 pour son premier match au Parc des Princes

© BENOIT TESSIER/REUTERS

Le 21 mai, Kylian Mbappé avait laissé le Parc enchanté, sur une prolongation et un triplé . Les retrouvailles ont généré moins d’émotions, dans un contexte plus neutre, samedi soir face à Montpellier lors la deuxième journée de championnat. Le seul Parisien en lice pour le Ballon d’or a entamé sa sixième saison dans une forme de sérénité froide, après avoir dû raturer Trophée des champions et première journée. Lui inspire évidemment un tout autre sentiment chez les défenseurs ; comme Sacko, qui s’est trompé de sens pour faire barrage à sa frappe.

Le 3-5-2 de Galtier vit des heures tranquilles

Plutôt que par un csc provoqué, Mbappé aurait dû ouvrir le compteur sur un penalty au bout de vingt-cinq minutes. Sauf que lui qui était noté 17 sur 20 dans l’exercice avec Paris a buté sur Omlin. Il prendra sa revanche plus tard, d’un exter sur corner, pour le 4-1 qui allait bien. Mais pas assez pour lui visiblement, le sourire restant en panne.

Le plus à la fête, et cela commence à ressembler à une constante, s’appelait Neymar. Galopant et déterminé. Comme sur cette trajectoire coupée de la tête, gainage au top, synonyme de double break après son penalty signature. Ou sur ce service en cloche de Messi, conclu fissa, mais rattrapé par la VAR. Le 3-5-2 installé par Christophe Galtier vit des heures tranquilles. Même si encaisser deux buts en ayant autant régné peut interroger. On n’en est qu’à l’échauffement, les réponses viendront plus tard.

 

PSG-Montpellier : 5-2

Sacko (39e csc), Ne...


Retrouvez cet article sur LeJDD