Publicité

Football: le PSG annonce vouloir quitter le Parc des Princes, faute d'accord avec la mairie de Paris

Le président du Paris Saint-Germain, Nasser al-Khelaïfi, a annoncé vouloir quitter l'enceinte parisienne historique du club, ce 8 février, en raison du refus de vente de la mairie de Paris. Le club souhaiterait acquérir le stade pour lancer un projet d'agrandissement et faire évoluer son modèle économique.

C'est un nouvel ultimatum de la part du Paris Saint-Germain. Le président du club, Nasser al-Khelaïfi, a répondu au refus du Conseil de Paris de toute vente de l'enceinte ce jeudi 8 février : « C'est trop facile de dire maintenant que le stade n'est plus à vendre. On sait ce que l'on veut, on a gâché des années à vouloir acheter le Parc. C'est fini maintenant, on veut bouger du Parc », a lancé le dirigeant qatari à des journalistes en marge du Congrès de l'UEFA à Paris.

Une déclaration qui marque des mois de tensions persistantes entre les deux camps devant le blocage du dossier. Le dialogue a même fini par se rompre complètement entre le club et la municipalité. Le 10 janvier, al-Khelaïfi avait réaffirmé sa position : « Honnêtement avec la ville, je veux le respect, on ne l'a pas eu, ça fait très mal car on a fait de bonnes choses pour la ville », avait-il déclaré à RMC, en référence aux mauvaises relations avec la maire de Paris, Anne Hidalgo.

La prise de participation minoritaire au capital du PSG par le fonds américain Arctos Partners en décembre était même vue par le club comme une manière d'apporter de nouvelles garanties pour le rachat du Parc des Princes. Mais les négociations avec la municipalité sont au point mort depuis plus d'un an et cette annonce n'a rien changé, l'exécutif parisien refusant toute cession du stade.


Lire la suite sur RFI