Football : la Premier League envisage de boycotter les réseaux sociaux

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Face aux insultes racistes qu'il a subies sur les réseaux sociaux en janvier, Romaine Sawyers (ici aux côtés de l'attaquant de Tottenham Harry Kane) a déposé plainte et obtenu gain de cause.
Face aux insultes racistes qu'il a subies sur les réseaux sociaux en janvier, Romaine Sawyers (ici aux côtés de l'attaquant de Tottenham Harry Kane) a déposé plainte et obtenu gain de cause.

Trop, c'est trop ! En Angleterre, les joueurs de football sont constamment victimes d'attaques racistes en ligne. Pour protester contre cela, la Premier League envisage un black-out total des réseaux sociaux le week-end du 1, 2 et 3 mai. Les clubs ont été invités à soutenir cette opération en ne communiquant plus du tout sur leurs réseaux sociaux pendant au moins 24 heures autour de leur match, lors de la 34e journée du championnat anglais, rapporte le Daily Mail.

De son côté, la Premier League ne produira pas non plus de contenu sur Twitter, Facebook et les autres plateformes, y compris pour le choc entre Manchester United et Liverpool.

Romaine Sawyers de West Bromwich Albion a porté plainte

Ces derniers mois, beaucoup de joueurs ont dénoncé les attaques racistes dont ils sont constamment victimes sur les réseaux sociaux. Romaine Sawyers, milieu de terrain de West Bromwich Albion, avait notamment subi des insultes à caractère raciste après la défaite de son équipe face à Manchester City en janvier dernier. Son club, ses coéquipiers et d'autres joueurs de Premier lui avaient apporté leur soutien. Il avait décidé de porter plainte contre cet individu, qui a, depuis, été inculpé pour injures racistes.

À LIRE AUSSIRacisme : Thierry Henry quitte les réseaux sociaux pour dénoncer leur laxisme

Début avril, Callum Robinson, coéquipier de Romaine Sawyers, a également été victime de propos racistes sur les réseaux sociaux. Comme le Français Anthony Martial avant lui, o [...] Lire la suite