Football : Noël Le Graët, président de la FFF, n'a «pas du tout l'intention d'arrêter»

© FRANCK FIFE / AFP / POOL

Noël Le Graët , président de la Fédération française de football (FFF) fragilisé par un article du magazine So Foot évoquant, sur la foi de témoignages anonymes, l'envoi de SMS à caractère sexuel à des employées de la FFF, a déclaré à L'Équipe n'avoir "pas du tout l'intention d'arrêter".

"Je n'ai pas du tout l'intention d'arrêter. Si ma santé reste stable, si je vais bien, il n'y a absolument aucune raison que j'arrête. Je suis très bien à mon poste et tout le monde m'aime bien. J'ai la chance d'être apprécié", a affirmé le patron de la FFF au quotidien sportif.

"Vous êtes drôlement bien roulée"

"J'ai l'intention claire, nette et précise d'aller au bout de mandat, jusqu'en 2024. Je pense que je n'ai pas le droit d'aller plus loin, je ne suis pas sûr (rires)...", a précisé le dirigeant de 80 ans, en poste depuis 2011, ajoutant qu'"il y un président qui tient la barre et qui est en bonne santé".

 

>> LIRE AUSSIEXCLUSIF - Noël le Graët : «Si on gagne la Coupe du Monde, pourquoi voulez-vous changer ?»

L'intervention de Le Graët intervient cinq jours après la publication par le magazine So Foot d'une longue enquête intitulée "Ma Fédé va craquer" dans laquelle sont cités trois extraits de SMS non datés dont auraient été destinataires des collaboratrices actuelles ou passées de la FFF et qu'aurait envoyés Le Graët: "Venez chez moi pour dîner ce soir", "je préfère les blondes, donc si ça vous dit", "vous êtes drôlement bien roulée, je vous mettrais bien dans mon lit".

Une ...


Lire la suite sur Europe1