Football - Monaco : Jardim vaincu par l'usure

Par Alexandre Borde

Leonardo Jardim était l'entraîneur de Monaco depuis l'été 2014.

L'entraîneur portugais paie le début de saison catastrophique de son équipe après avoir dû construire et déconstruire l'effectif durant quatre ans.


Il était arrivé sur la pointe des pieds en juin 2014 pour succéder à Claudio Ranieri sur le banc monégasque. Il quitte la principauté comme un roi après avoir offert un titre de champion de France (2017) et deux belles épopées européennes (2015 et 2017). Mais Leonardo Jardim a beau présenter un bilan très positif en tant que coach de Monaco, il n'a pas pu résister à la crise de résultats actuelle qui sévit à Monaco avec une seule victoire en trois mois de compétition. Il a été officiellement démis de ses fonctions ce jeudi et l'ex-champion du monde 1998 Thierry Henry est pressenti pour lui succéder.

Pourtant, depuis quatre années, Jardim incarnait l'homme idoine pour mener à bien la politique sportive du club axée sur un nombre massif d'achats et de ventes de footballeurs. Chaque année, à la rentrée, la direction monégasque lui imposait un immense chantier pour reconstruire l'équipe avec un effectif chamboulé les étés par une vingtaine de nouveaux visages pour autant de départs.

Sisyphe sur le Rocher

Il faut dire que son ex-club employeur avait adopté depuis 2013 une stratégie sportive bien visible focalisée sur l'achat de jeunes joueurs talentueux destinés à être bonifiés par le travail du coach pour être vendus bien plus cher. Thomas Lemar, Kylian Mbappé, Bernardo Silva, Tiémoué Bakayoko, Anthony Martial ou Benjamin Mendy sont les plus belles réussites de cette politique. Mais cette orientation transforme le club à chaque mercato en vaste hall d'aéroport où les recrues croisent les joueurs sur le départ.

Face à ces chantiers immenses et répétitifs, Leonardo Jardim a dépassé toutes les espérances et longtemps tenu. Il a lancé dans le grand bain du haut niveau de jeunes joueurs devenus désormais (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

Mbappé en une de l'édition internationale de « Time Magazine »
Présidentielle brésilienne : pourquoi Ronaldinho et Lucas votent Bolsonaro
Ballon d'or : sept Français parmi les candidats à la récompense
Ligue 1 : Paris et Mbappé terrassent l'OL
Recevez la newsletter Le Point.fr