Football : Michel Platini accuse l'administration de la Fifa d'avoir voulu lui "nuire"

franceinfo
Football : Michel Platini accuse l'administration de la Fifa d'avoir voulu lui "nuire"

Pour sa première prise de parole publique depuis mai 2016, Michel Platini tape fort. Il accuse "l'administration" de la Fifa d'avoir voulu lui "nuire", après sa suspension de toute activité du football en raison d'un paiement controversé, dans un entretien au Monde publié jeudi 30 mars. Interrogé sur l'ex-président de la Fifa lui aussi suspendu, Seb Blatter, le Français lâche: "C'est le plus gros égoïste que j'aie vu de ma vie. Il a toujours dit que je serais son dernier scalp".

Le quotidien lui a posé la question: "Selon plusieurs sources, c'est un proche de Sepp Blatter, le directeur juridique Marco Villiger, qui aurait informé le parquet quant au paiement de 2011. Aviez-vous l'impression d'être dans le viseur de la Fédération ?" Réponse de Michel Platini, en parlant des membres de l'administration de la Fifa dans son ensemble: "Ils cherchaient quelque chose pour me nuire. Les diverses instances internes de la Fifa ont été instrumentalisées par les personnes qui tiraient les ficelles. J'ai toujours vécu dans l'espoir qu'elles diraient la vérité. Mais ce n'est jamais arrivé".

Platini "fasciné" par le "machiavélisme" de Blatter

A propos de Seb Blatter : "Il pensait qu'il vieillirait, finirait, mourrait, serait enterré à la Fifa. C'était son voeu", affirme l'ex-capitaine de l'équipe de France et ex-président de l'UEFA. Michel Platini avoue aussi qu'il était "fasciné" par le "machiavélisme" du Suisse : "C'est quelqu'un de fascinant. Après, il ne faut pas toujours croire ce qu'il dit. Il te dira toujours ce que tu as envie d'entendre. Mais c'est un animal politique exceptionnel".

Le Français de 61 ans Lire la suite sur Francetv info

Un an après... la suspension de Michel Platini
Fifa : la suspension de Sepp Blatter pour six ans maintenue par le tribunal arbitral du sport
VIDEO. "La conscience tranquille", Michel Platini fait ses adieux à l'UEFA
Le tennis de table, nouvel eldorado des parieurs tricheurs ?
Le Clasico. Platini "est devenu dangereux pour Blatter, il fallait qu'il l'élimine"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages