Football : le match Dijon-Amiens interrompu quelques minutes après des comportements racistes de certains supporters

franceinfo
C'est le capitaine d'Amiens, Prince Gouano, qui a signalé à l'un des arbitres les cris racistes.

Le match de football de Ligue 1 Dijon-Amiens a été interrompu quelques minutes vendredi 12 avril, après des comportements racistes de la part de certains supporters dijonnais en tribune, selon les journalistes de France Bleu Picardie présents sur place.

Peu après 20h30, à la 80e minute de jeu, le match a été interrompu par l'arbitre après que des insultes à caractère raciste ont été lancées à l'encontre du capitaine d'Amiens Prince Gouano. C'est ce dernier qui a signalé à l'un des arbitres les cris racistes. Dans le même temps, le joueur a demandé à ses partenaires de quitter le terrain. Le match a finalement pu reprendre après cinq minutes d'arrêt de jeu.

La Ligue de football professionnel (LFP) "va étudier les suites judiciaires à donner" aux "insultes racistes" qui ont entraîné l'interruption temporaire de la rencontre. "Dès ce soir, le club de Dijon a identifié l'auteur des insultes racistes qui a ensuite été interpellé", a encore indiqué la LFP, tandis que la commission de discipline "se saisira du dossier" mercredi. De son côté, le club de Dijon annonce qu'il va porter plainte.

Prince Gouano, lui, "ne va pas porter plainte, il est dans le pardon", a indiqué le club d'Amiens à France Bleu Picardie.

Sur Twitter, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a apporté son "total soutien à Prince Gouano". Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a pour sa part dénoncé (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi