Football: l’ex-sélectionneur des Bleus Raymond Domenech nouvel entraîneur de Nantes

·2 min de lecture

L’ancien sélectionneur de l’équipe de France Raymond Domenech a été nommé entraîneur du FC Nantes, ce jeudi 24 décembre, 27 ans après sa dernière expérience à la tête d’un club. Son arrivée suscite de vives critiques chez les supporters des « Canaris ».

Son nom revenait avec insistance ces dernières heures. C’est désormais aussi sûr que surprenant : Raymond Domenech est bien le nouvel entraîneur du FC Nantes. Il a signé un contrat de six mois avec le club octuple champion de France, ce jeudi 24 décembre.

L'intéressé a confirmé jeudi 24 décembre à France Bleu Loire Océan qu'un « accord avait été trouvé » avec le FC Nantes. « L'accord sera finalisé après les fêtes », selon l'ancien coach de l'équipe de France. L'officialisation se fera après les fêtes de Noël.

Un choix étonnant et critiqué

Celui qui fêtera ses 69 ans en janvier va donc reprendre une équipe en perdition qui n’a plus gagné depuis huit matches. Raymond Domenech passe de l’équipe de France, dont il a été le sélectionneur de 2004 à 2010, au FC Nantes, actuel 16e de Ligue 1 qui n’a plus brillé depuis le début des années 2000. Sa dernière expérience à la tête d’un club de football remonte à 1993 lorsqu’il était entraîneur de Lyon. Cette année-là, la plupart des joueurs qu’il aura sous sa houlette, n’étaient pas nés. Depuis, le monde du football a bien changé, preuve en est la grève des joueurs de l’équipe de France à Knysna, lors de la Coupe du monde 2010 ratée en Afrique du Sud, sa dernière histoire sur un banc.

Pour toutes ces raisons, le choix du président du FC Nantes Waldemar Kita, en poste depuis 2007, interpelle. Et plus encore, il révolte les supporters des « Canaries » qui manifestent leur mécontentement depuis plusieurs semaines, après des années de friction avec la direction de leur club. Le limogeage de Christian Gourcuff le 8 décembre et les soupçons de fraude fiscale aggravée du président Kita, n’ont fait qu'accentuer un fossé qui se creuse encore davantage avec la nomination de Raymond Domenech. « 13 ans de néant pour terminer par Raymond Domenech. Le Kita circus entame son dernier tour de piste », pouvait-on lire ce mercredi sur une banderole déployée au centre d’entraînement du FC Nantes. Sur les réseaux sociaux, les critiques sont encore plus acerbes avec la création du hashtag #DomenechNotWelcome sur Twitter.

Raymond Domenech, 15e entraîneur du FC Nantes en 17 ans (sans compter les intérimaires), s’apprête donc à prendre les rênes d’une équipe en panne de confiance et dans un climat très hostile. Après une finale de coupe du monde en 2006, le fiasco de Knysna en 2010, et une décennie loin des joueurs (consultants, président du syndicat des entraîneurs français), son retour sur le bord du terrain s’annonce très mouvementé.