Football : la grogne des supporters après la programmation de la Ligue 1 le jour de l'an

© AFP

Pour la première fois depuis 1961, la première division française a programmé des matches le 1er janvier : après cinq rencontres dans l'après-midi, Lens a reçu le Paris Saint-Germain (3-1) dimanche soir pour un duel enivrant entre les deux premiers du classement dans un stade plein et chantant.

La Ligue de football professionnel (LFP) avait décidé d'innover en créant cette "Celebration Week", sur le modèle du traditionnel "Boxing day" du Championnat d'Angleterre. Une programmation rendue aussi nécessaire par la date incongrue de la Coupe du monde au Qatar, disputée du 20 novembre au 18 décembre, qui a inhabituellement coupé en deux les saisons de championnats.

Loin de la folie de Bollaert, plusieurs stades ont sonné creux pour les deux journées programmées en quelques jours entre les célébrations de fin d'année (une journée les 28 et 29 décembre, une autre les 1er et 2 janvier).

>> LIRE AUSSI«Je suis un joueur unique» : Cristiano Ronaldo se présente à son nouveau club d'Al-Nassr

 

"Dindons"

À Nantes, les groupes de supporters ont appelé à un boycott complet, pour le déplacement à Troyes mercredi (0-0) puis pour la réception d'Auxerre (1-0) dimanche. La tribune Loire est restée vide dimanche, barrée d'une banderole acerbe : "LFP, diffuseurs: vos programmations tuent nos stades".

À Lorient jeudi, la rencontre contre Montpellier (défaite 2-0) s'est disputée à guichets fermés pour le quatrième match consécutif, mais les Ultras ont fait grève des encouragements pendant t...


Lire la suite sur Europe1