Football : Le Graët tacle Zidane, se prend une volée de bois vert et s'excuse

© Francois Mori / POOL / AFP

Un président de Fédération française de football ne devrait pas dire ça...

Ça, ce sont trois déclarations «hostiles» envers Zinédine Zidane - qui n'a rien demandé à personne - prononcées par Noël Le Graët, lors de une émission de radio sur RMC, le 8 janvier. Interrogé sur la candidature de Zizou au poste de sélectionneur de l'équipe de France, alors que Didier Deschamps a été prolongé samedi jusqu'en 2026, le Breton s'est emporté.

«J'en ai rien à secouer (du fait que Zidane puisse prendre les rênes du Brésil, ndlr) (...). Il fait ce qu'il veut, ça ne me regarde pas. Je ne l'ai jamais rencontré. On n'a jamais envisagé de se séparer de Didier.» La suite a été encore plus fleurie. «Je ne l'aurais même pas pris au téléphone. Pour lui dire quoi ? Bonjour monsieur. Ne vous inquiétez pas, cherchez un autre club, je vais me mettre d'accord avec Didier.»

Kylian Mbappé réplique par tweet

Des propos qui ont mis le feu aux réseaux sociaux, y compris auprès des joueurs. La star des Bleus, Kylian Mbappé, s'est ainsi fendue d'un tweet repris par des millions de comptes : «Zidane c'est la France, on ne manque pas de respect à la légende comme ça...».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il faut savoir que le meilleur buteur de la dernière Coupe du monde entretient des relations glaciales avec Noël Le Graët. Ce dernier avait «oublié» d'évoquer les commentaires racistes après le tir au but raté de Kyli...


Lire la suite sur ParisMatch