Equipe de France féminine : "Debout" malgré les critiques, Diacre rappelle Henry

·1 min de lecture

Offensive et toujours "debout" malgré la pluie de critiques, la sélectionneuse des Bleues, Corinne Diacre, a réintégré, jeudi, sa capitaine, Amandine Henry, dans la liste de novembre, appelant à taire les "querelles de personnes" pour se concentrer sur la qualification à l'Euro-2022. Après la sortie médiatique remarquée de la Lyonnaise, la première prise de parole de Diacre était très attendue par les suiveurs habituels et bien au-delà, le coup d'éclat de l'internationale aux 92 sélections ayant dépassé très largement le cadre habituellement restreint du football féminin. 

"Nous réglerons les problèmes les yeux dans les yeux" 

"Bien évidemment j'ai entendu les déclarations critiques de ces derniers temps. Mais le moment n'est pas venu aujourd'hui de régler ce problème alors que notre équipe nationale joue son avenir sur le terrain", a déclaré en visio-conférence de presse la technicienne de 46 ans, touchée par le Covid-19 le mois dernier. S'il y a des tensions, "nous les règlerons les yeux dans les yeux mais en aucun cas je n'utiliserai les médias comme intermédiaire", a-t-elle insisté. "Il est inacceptable de donner en spectacle des querelles de personnes, nous devons faire preuve de dignité."

À quatre jours des retrouvailles à Clairefontaine, la sélectionneuse s'est dite "prête" pour des "remises en question" mais elle a surtout appelé à laver le linge sale en famille, "entre quatre murs" pour reprendre l'expression utilisée lors d'un échange d'une trentaine de minutes avec...


Lire la suite sur Europe1