Football: un Euro féminin sans Amandine Henry, Eugénie Le Sommer et Kheira Hamraoui

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les expérimentées Amandine Henry, Eugénie Le Sommer et Kheira Hamraoui sont les grandes absentes de la liste de 23 Bleues pour l'Euro féminin en Angleterre (6-31 juillet), rendue publique lundi 30 mai par Corinne Diacre, qui a également écarté Perle Morroni et Viviane Asseyi.

L'absence d'Amandine Henry était attendue. La milieu de l'OL, ex-capitaine des Bleues, n'a plus été appelée en sélection depuis l'hiver 2020, après des critiques publiques à l'encontre de Diacre. Hamraoui n'est pas non plus dans le groupe retenu lundi. La milieu défensive ne joue plus au Paris Saint-Germain depuis un mois et ses relations sont glaciales avec certaines coéquipières en club et chez les Bleues, comme Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Katoto. Le Sommer, meilleure buteuse de l'histoire des Bleues (86 buts), n'a pas été appelée cette saison, victime de la concurrence vive en attaque.

« J'ai des choix à faire, je vais les assumer jusqu'au bout », a assuré la sélectionneuse de l'équipe de France. Interrogée sur les absences de ces cadres, Diacre a expliqué que « les choix ont été difficiles (...), comme toutes listes », et admis que « ces joueuses ont été performantes » et que « le maillot bleu représente quelque chose d'extraordinaire » pour elles, mais « on ne peut pas se baser que sur la performance d'un jour, c'est un travail à long terme ».

Gardiennes (3): Mylène Havas (Bordeaux), Justine Lerond (Metz/D2), Pauline Peyraud-Magnin (Juventus Turin/ITA).

Milieux (5): Charlotte Bilbault (Bordeaux), Kenza Dali (Everton/ENG), Grace Geyoro (Paris SG), Ella Palis (Bordeaux), Sandie Toletti (Levante/ESP).


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles