Football-Espagne: un « après-Messi » très dur pour le FC Barcelone

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Trois jours après la correction reçue à Lisbonne en Ligue des champions (3-0), le FC Barcelone a encore sombré 2-0 face à l'Atlético Madrid samedi pour la 8e journée de Liga, et rétrograde à la 9e place provisoire du classement. L’ancien club de Lionel Messi a vraiment du mal à digérer le départ du génie argentin.

On se demandait à quoi allait ressembler le FC Barcelone sans Lionel Messi parti au PSG, le début de réponse n’est pas pour plaire aux socios catalans. Leur équipe est méconnaissable sans leur ex-prodige et fait peine à voir à l’image de Gerard Piqué totalement dépassé lors du match face à l’Atlético (0-2) samedi 02 octobre. Un nouveau naufrage donc pour le Barça, trois jours après la gifle reçue à Lisbonne en C1 (3-0). Débordés en défense, inexistants en attaque, les Catalans ont été surclassés en tous points par le champion d'Espagne en titre : Thomas Lemar (24e), puis Luis Suarez (45e), l'ancien de la maison blaugrana, ont porté deux coups de poignard supplémentaires à ce Barça déjà sérieusement affaibli, qui rétrograde provisoirement à la 9e place du classement.

Koeman reste….

Alors que la presse catalane annonçait que le club était tout proche de limoger son entraîneur Ronald Koeman, le président Joan Laporta lui a accordé sa « confiance » samedi midi, affirmant qu'il « restera l'entraîneur du Barça » au moins jusqu'au retour des blessés Ousmane Dembélé et Sergio Agüero.

Mais à l'image du technicien néerlandais, c'est tout un club qui est sur les dents. Il suffisait de voir le geste de rage de Memphis Depay, les cadres Sergio Busquets et Gerard Piqué s'invectiver au centre du terrain après le premier but de Lemar, ou encore Oscar Mingueza et Ronald Araujo en faire de même après le 2-0, pour palper le malaise ambiant qui enveloppe le Barça.

Le départ de la légende Lionel Messi au PSG a été un gros séisme au FC Barcelone et les répliques continuent de secouer la maison catalane. Le chantier s’annonce encore plus immense que prévu….

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles