Football : la difficile reconstruction de l'Allemagne pour la Coupe du monde 2022

·1 min de lecture

Une triste fin de cycle pour le sélectionneur emblématique de l'Allemagne. Joachim Löw, en poste depuis 2006, quitte la sélection allemande après deux derniers revers (premier tour au Mondial 2018 et huitièmes de finale à l'Euro 2020). La fin décevante de quinze années pourtant accomplies, ponctuées par six présences dans le dernier carré d'une compétition majeure jusqu'en 2016, et bien sûr le titre mondial en 2014. Mais l'élimination de la Mannschaft contre l'Angleterre à l'Euro 2020 (0-2), avec des choix tactiques remis en cause, précipite le football allemand dans l'incertitude. C'est à Hansi Flick, ancien adjoint de Joachim Löw entre 2006 et 2014, que revient la tâche de replacer la sélection allemande parmi les meilleures mondiales, dès la Coupe du monde 2022 au Qatar.

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

La fin de l'aventure pour les cadres ?

La première interrogation que devra lever le futur sélectionneur de la Mannschaft concerne les cadres champions du monde, en délicatesse durant l'Euro. Le symbole étant le raté de l'attaquant Thomas Müller qui aurait pu égaliser contre l'Angleterre en fin de rencontre. Si le gardien iconique Manuel Neuer (35 ans) devrait poursuivre au moins jusqu'en 2022, la question reste posée pour Müller, le meneur de jeu Toni Kroos et le défenseur Mats Hummels, qui avait marqué contre son camp face à la France (0-1).

La deuxième interrogation réside dans l'état d'esprit de la sélection, qui ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles