Diego Maradona est mort, l'Argentine et la planète foot en deuil

·1 min de lecture

C'est l'une des plus grandes légendes de l'histoire du football qui s'est éteinte mercredi. L'Argentin Diego Maradona est mort à l'âge de 60 ans d'une crise cardiaque dans la banlieue de Buenos Aires, a indiqué son porte-parole, Sebastian Sanchi. Vainqueur de la Coupe du monde 1986 avec sa sélection, et considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire avec le Brésilien Pelé, il avait également marqué de son empreinte le club de Naples, avec lequel il a remporté deux championnats d'Italie. 

Les principales informations à retenir

La légende du football argentin est morte mercredi à 60 ans Il avait notamment remporté une Coupe du monde 86 marquée par son doublé mythique contre l'Angleterre Le gouvernement argentin a annoncé un deuil national de trois jours

Un arrêt cardiaque 

Maradona, qui venait de fêter ses 60 ans, est mort d'un arrêt cardiaque a précisé son porte-parole. Le 2 novembre, il avait été hospitalisé pour de l'anémie et de la déshydratation à La Plata, une ville située à 60 km de Buenos Aires et dont il entraînait le club local. Un scanner avait alors révélé la présence d'un hématome sous-dural. Cela avait entraîné son transfert dans une clinique privée d'Olivos, dans la banlieue de Buenos Aires, où il avait été opéré le lendemain avec succès. Il se trouvait depuis en convalescence dans sa résidence. 

Son corps fera l'objet d'une autopsie dès mercredi 18 heures locales à la morgue de San Fernando, dans la périphérie de Buenos Aires, a indiqué ...


Lire la suite sur Europe1