Foot : quatre questions après l'interruption du match Dijon-Amiens pour des cris racistes

franceinfo
Le défenseur et capitaine d'Amiens, Prince Gouano, a été victime, lors de la 32e journée de Ligue 1 vendredi, a été visé par des insultes racistes de la part d'un supporter.

Un carton rouge au racisme. Le match de football de Ligue 1 Dijon-Amiens a été interrompu quelques minutes, vendredi 12 avril à la suite d'insultes racistes qui ont visé le capitaine français d'Amiens, Prince Gouano. Touché par cet épisode, le défenseur du club picard a commencé à quitter le terrain.

Le soir même, la Ligue de football professionnel (LFP) a assuré qu'elle allait "étudier les suites judiciaires à donner" à ces injures, d'autant plus marquantes qu'elles s'inscrivent dans la lignée d'une série d'incidents depuis une dizaine de jours.

1Que s'est-il passé ?

Peu après 20h30, le match entre Dijon et Amiens comptant pour la 32e journée de Ligue 1 est interrompu par l'arbitre à la 80e minute de jeu. Trois minutes plus tôt, Prince Gouano, visiblement énervé, a commencé à quitter le terrain en lançant vers son banc de touche : "C'est fini, on ne joue plus, je ramène mes coéquipiers, on rentre dans le vestiaire". Il vient d'être victime d'insultes racistes provenant d'une tribune où sont rassemblés des fans dijonnais.

Les joueurs s'arrêtent alors de jouer et certains d'entre eux, dont Prince Gouano, décident de s'entretenir avec les supporters dijonnais avant de revenir sur le terrain. A l'issue de plusieurs minutes de flottement et d'une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi