Foot - L1 - Le PSG bat Lille avec Neymar et sans souci

L'Equipe.fr

Le PSG, grâce à des buts de ses Argentins Icardi (17e) et Di Maria (31e), a facilement disposé de Lille (2-0), ce vendredi soir.

Avec Neymar et Icardi d'entrée de jeu, Mbappé et Cavani sur le banc, le Paris-SG a tranquillement préparé son choc au stade Bernabeu, face au Real Madrid de Zidane, mardi prochain, en Ligue des Champions (21 heures). Ses Argentins Mauro Icardi (17e) et Angel Di Maria (31e) se sont chargés de vite sceller la victoire devant des Lillois qui, une fois de plus, n'ont pas su profiter de leurs (rares) moments forts. Notamment en début de match, quand Xeka a tâté des gants fermes de Navas (2e), puis lorsqu'André n'est pas parvenu à cadrer sa tête (9e).

Au contraire, Icardi, servi sur un centre d'Idrissa Gueye, a su profiter d'un mauvais alignement de José Miguel Fonte pour toucher son deuxième ballon de ce match et ouvrir le score dans son dos. Au terme d'une action enclenchée par Neymar, stoppé dans son élan, Draxler a servi Di Maria qui a doublé le score, applaudi par Cavani et sous le regard hilare de Mbappé sur son banc.

Navas ayant encore opposé sa main ferme, - la droite cette fois-ci - sur un tir à angle fermé d'Araujo (58e), Thomas Tuchel, l'entraîneur allemand du Paris-SG, en a profité pour gérer les temps de jeu de son effectif en changeant notamment Neymar pour Mbappé (65e), auteur à son tour d'une frappe à angle fermée, deux minutes après (67e).

Neymar ne l'a pas vue. Après s'être contenté de quelques gestes de grande classe pour son match de rentrée, le désormais barbu brésilien a directement regagné le vestiaire. Au contraire de Meunier, sorti dans le même temps pour Dagba, venu serrer la main de ses équipiers.

Cavani a compété ce turn-over en remplaçant Icardi sous les ovations (78e). El Matador a manqué de peu de marquer à son tour (90e). Si Draxler aurait pu, lui aussi, creuser le score sur des frappes de Draxler, dont la dernière a été repoussée par l'extérieur de la base du poteau gauche de Maignan (83e), le Paris-SG a finalement disposé sans forcer d'une équipe lilloise qui peut s'en vouloir de ne pas avoir su concrétiser une seule de ses autres occasions, notamment par Rémy (76e).

Prêté avec option d'achat par l'Inter Milan le 2 septembre, Mauro Icardi (26 ans) se trouve en passe de faire, déjà, oublier, Edison Cavani (32 ans), en fin de contrat au 30 juin 2020 et relégué sur le banc, ce vendredi soir. En débloquant le score face à Lille dès la 17e minute, l'international argentin (huit sélections et un but) a signé son dixième but, - six en Ligue 1, quatre en Ligue des Champions - en seulement onze matches disputés sous le maillot parisien.

Le LOSC reste sur onze déplacements sans victoire en Ligue 1 (cinq nuls et six défaites). Une première pour Lille depuis novembre 2002-mai 2003 (douze rencontres). Seul Toulouse faire pire actuellement, en L1, avec quinze matches sans succès à l'extérieur.

Ce contenu peut également vous intéresser :