Foot - L1 - Penalties : l'OL est-il favorisé ?

L'Equipe.fr

Le club lyonnais s'est imposé à Metz (2-0), vendredi, grâce notamment à un penalty litigieux inscrit par Moussa Dembélé juste avant la mi-temps. « Penalty pour Lyon ! » Peut-être avez-vous le sentiment d'avoir souvent entendu cette phrase et la sortie médiatique de Fabien Centonze, le défenseur messin, après que l'OL a obtenu un penalty juste avant la mi-temps vendredi en Lorraine (2-0), va dans ce sens. Les statistiques, si elles n'ont pas toujours de sens au moment d'analyser un match, révèlent que le club de Jean-Michel Aulas n'est pas forcément le mieux loti au moment d'obtenir réparation dans la surface. L'étude qui démonte les idées reçues sur les penalties Cette saison, l'OL a bénéficié de 5 penalties en Ligue 1 (4 réussis), soit moins que le PSG (8 dont 6 réussis) et Lille (5/8) et même Marseille (4/6). Et sur la durée ? Depuis 2015, Opta relève que Lyon se classe bien troisième dans le classement des penalties obtenus (40), toujours derrière Paris (47) et, plus étonnant, Toulouse (45). Depuis cinq saisons, les Lyonnais ont inscrit ainsi 8,8 % de leurs buts à la suite d'une faute sifflée dans la surface, deux fois moins que le TFC (16,5 %), « leader » dans ce domaine. Le match Metz-Lyon