Foot/L1: le match Nice-Marseille interrompu après l'envahissement du terrain par des supporters

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le match de football Nice-Marseille a été interrompu par l'arbitre après l'envahissement du terrain par quelques supporters niçois, dimanche pour une rencontre de la 3e journée de Ligue 1, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'incident a commencé à la 75e minute quand le joueur de l'OM Dimitri Payet a renvoyé vers la tribune des supporters de Nice une des nombreuses bouteilles en plastique qu'il recevait à chaque fois qu'il allait tirer un corner.

Furieux, des supporters sont descendus sur la pelouse pour menacer le N.10 marseillais, avant que l'arbitre ne renvoie les joueurs aux vestiaires.

Heurté par un des projectiles, Payet s'est effondré au sol avant de se relever et d'empoigner la bouteille qui l'avait touché pour la lancer vers la tribune.

Ses coéquipiers Alvaro Gonzalez et Mattéo Guendouzi ont couru vers le "kop" pour haranguer la zone d'où venait la bouteille. Dante, le capitaine niçois, est arrivé à son tour pour tenter de calmer les supporters.

Un cordon de sécurité de stadiers, vêtus de gilets jaunes, a essayé d'arrêter les supporters, mais des coups ont été échangés à différents endroits du terrain dans une mêlée entre joueurs des deux équipes, supporters et stadiers.

Parmi les nombreux acteurs en colère, l'entraîneur de Marseille, Jorge Sampaoli, a dû être maîtrisé par des membres de son staff pour ne pas se battre.

Dans le couloir des vestiaires, selon les images du diffuseur Prime Video, le président de l'OM, Pablo Longoria, discutait avec ses joueurs et des dirigeants niçois.

Le président de Nice, Jean-Pierre Rivère, était lui sur la pelouse pour parler à ses supporters derrière le but niçois.

cb-eba/av

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles