Foot - L1 - Bordeaux - Pierre Hurmic, le nouveau maire de Bordeaux, répond aux syndicats de clubs

·1 min de lecture

L'édile a répondu mercredi aux syndicats de clubs qui dénonçaient son « ingérence » pour avoir demandé la démission de Frédéric Longuépée. Pierre Hurmic a prévenu. Il ne lâchera pas les Girondins. Élu dimanche maire de Bordeaux, il avait demandé dès lundi la démission de Frédéric Longuépée. Une démarche qui avait déplu fortement aux syndicats des clubs professionnels, Première Ligue et UCPF, qui avaient dénoncé l'ingérence du successeur de Nicolas Florian. « La seule ingérence qu'ils supportent, c'est l'ingérence financière. Ça, ça ne les dérange pas, a répondu Pierre Hurmic mercredi sur Twitter. Mais que le maire puisse avoir un point de vue sur l'ambiance qui règne entre le club et les supporters, ils ne le supportent pas. Il faudra qu'ils s'habituent. » Dans une interview à Sud Ouest, Frédéric Longuépée a prévenu qu'il allait proposer un rendez-vous au maire. Si ce dernier répond favorablement à l'invitation, la rencontre s'annonce des plus tendues.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.