Foot - Justice - USA (F) - Discrimination sexiste : le procès des joueuses américaines contre leur Fédération repoussé

L'Equipe.fr

Le procès des championnes du monde américaines contre leur Fédération pour discrimination sexiste a été repoussé au 16 juin. La date du procès pour discrimination sexiste, intenté par les championnes du monde américaines contre leur Fédération nationale de football, a été repoussée du 5 mai au 16 juin, selon une ordonnance du juge de Californie en charge du dossier. Le juge Gary Klausner a ainsi accédé mercredi à la requête des deux parties souhaitant mieux se préparer, dans le contexte de la pandémie galopante de coronavirus. Depuis trois semaines, le gouverneur de Californie Gavin Newsom a ordonné le confinement dans tout l'Etat afin de ralentir la propagation du Covid-19. M. Klausner a également reporté une conférence préparatoire au procès prévue le 20 avril au 1er juin. Les joueuses de l'équipe des Etats-Unis, menées par la star activiste Megan Rapinoe, ont décidé l'an passé d'attaquer en justice leur Fédération qu'elles accusent de discrimination salariale fondée sur le sexe. Elles réclament 66 millions de dollars en arriéré de salaire en vertu de l'égalité de rémunération et de la loi sur les droits civils. Les plaignantes affirment qu'elles n'ont pas été payées équitablement par rapport aux joueurs de l'équipe nationale masculine.