Foot: Gavi écoeure le Real Madrid, le Barça rafle la Supercoupe d'Espagne

Époustouflant Gavi ! Avec un but et deux passes décisives, la pépite du FC Barcelone a écoeuré le Real Madrid, champion en titre, 3-1 dimanche à Ryad (Arabie Saoudite), et a permis au FC Barcelone de soulever sa 14e Supercoupe d'Espagne, un record.

Le joyau de 18 ans a ouvert la marque sur une belle passe de Robert Lewandowski (33e), puis le duo s'est de nouveau entendu pour le 2-0 signé "Lewy" à la 45e, avant que Gavi ne frappe encore en deuxième période, pour offrir le ballon du 3-0 à son jeune comparse de 20 ans Pedri (69e).

Dans les arrêts de jeu (90e+3), le Ballon d'Or 2022 Karim Benzema a réussi à réduire l'écart en deux temps... mais pas de quoi ternir la brillante démonstration des Catalans, qui raflent le premier titre de l'ère Xavi.

La dernière fois que les Blaugranas avaient remporté cette Supercoupe, Lionel Messi était encore là : c'était en 2018 face au Séville FC (2-1). Depuis, le Real Madrid s'était accaparé les éditions de 2020 et 2022 sous la nouvelle formule de "finale à quatre" en Arabie Saoudite, et l'Athletic Bilbao avait conquis celle de 2021.

Ce changement de trône est-il synonyme de changement d'ère en Espagne ? Après avoir ravi la première place de Liga au Real juste avant le Mondial-2022 au Qatar début novembre, le Barça de Xavi, pourtant reversé en Ligue Europa, continue de menacer la toute-puissance du Real sur la scène espagnole avec ce 14e titre en Supercoupe d'Espagne (contre 12 pour le Real).

- Discret Benzema -

Malgré les gestes d'encouragements empreints d'énervement du capitaine Karim Benzema après le premier but encaissé, les Merengues, fébriles en défense, muets en attaque, n'ont jamais trouvé la clé pour inquiéter le Barça.

Leur premier tir cadré n'est arrivé qu'à la 70e. Et le premier tir véritablement dangereux à la 79e, sur une tentative de Rodrygo déviée par Marc-André ter Stegen.

En face, Thibaut Courtois a bien essayé de limiter les dégâts au retour des vestiaires, mais la domination catalane était totale.

"Ca a été un mauvais match en tous points", a résumé Carlo Ancelotti après le match. "Mais je suis sûr que le Real Madrid reviendra, car le Real Madrid revient toujours", a-t-il ajouté.

Portés par un Lewandowski impressionnant de réalisme et des jeunes en feu, la formation dirigée par Xavi a soulevé son premier titre depuis près de deux ans, le dernier étant la Coupe du Roi en avril 2021. Une éternité pour l'institution blaugrana.

- Gavi, un "caractère contagieux" -

Et la deuxième moitié de saison s'annonce sous les meilleurs auspices. Le jeune international espagnol Gavi, irréprochable toute la partie, a régalé le public du stade du Roi-Fahd à Ryad, qui lui a offert une ovation à sa sortie à la 89e à la place d'Ansu Fati, et a encore battu des records de précocité.

A 18 ans et 163 jours, Gavi est devenu le plus jeune joueur de l'histoire à signer au moins un but et une passe dans un clasico. Il est aussi le troisième plus jeune buteur de l'histoire des clasicos, derrière son coéquipier Ansu Fati et la légende Raul.

"C'est un garçon qui nous émeut tous. Il a un coeur énorme. Il s'engage tellement, il met toute son âme dans son football... Et son caractère est contagieux, il se propage à toute l'équipe. Il a des qualités de leader innées. Ca vient de l'intérieur. C'est remarquable. Et il fait tous cela à 18 ans...", a soufflé l'entraîneur catalan en conférence de presse d'après-match, séduit.

Est-on en train d'assister au retour du grand Barça ? "Depuis le départ de Leo (Messi, NDLR), on a connu des moments difficiles, mais maintenant, on a créé une équipe. Et j'espère que c'est le premier titre d'une longue série", a souhaité Xavi.

pve/chc