Foot: la France cale en Ukraine en qualifications du Mondial 2022

·2 min de lecture

L’équipe de France de football a été tenue en échec 1-1 en Ukraine, ce 4 septembre 2021 à Kiev, en qualifications pour la Coupe du monde 2022. C’est le cinquième match nul de suite des Bleus, toutes compétition confondues.

Trois ans après son titre de championne du monde, l’équipe de France de football semble bel et bien traverser une crise de confiance et de résultats. Ce 4 septembre 2021, les Bleus ont enchaîné un cinquième match nul, Euro 2021 et qualifications pour le Mondial 2022 confondus, et ce trois jours après avoir calé à domicile face à la Bosnie-Herzégovine (1-1).

Les Français restent certes premiers du groupe D, en éliminatoires de la Coupe du monde, avant d’affronter la Finlande le 7 septembre. Mais leur prestation ce 4 septembre en Ukraine n’est pas de nature à rassurer leurs supporters.

Shaparenko punit les Bleus

En première période, les deux sélections ont des occasions franches. L’attaquant Antoine Griezmann rate de peu le cadre d’une reprise de demi-volée (27e) alors que celle de l’ailier Andriy Yarmolenko force le gardien tricolore Hugo Lloris à une belle parade.

A la 44e minute, c’est l’avant-centre Anthony Martial qui perd un face-à-face avec le portier ukrainien Andriy Pyatov. Sur la contre-attaque sui suit, Mykola Shaparenko punit ce manque de réalisme des visiteurs. Profitant d’un ballon écarté de manière hasardeuse par le défenseur Kurt Zouma, le milieu offensif l’expédie au fond des filets d'une frappe puissante (1-0, 44e).

En deuxième période, heureusement pour Didier Deschamps et ses joueurs, un cafouillage dans la surface ukrainienne permet à Martial de forcer l’égalisation, à bout portant : 1-1, 50e.

A la 77e minute, l’attaquant Moussa Diaby a même la balle de la victoire au bout du pied. Mais celle-ci heurte le montant droit de l’Ukraine. Une victoire 2-1 à Kiev aurait été flatteuse pour l’équipe de France.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles