Foot européen : le PSG chute, le Bayern assomme la concurrence

·6 min de lecture

Battu à domicile par Lille, le PSG a perdu son statut de leader de Ligue 1 au profit des "Dogues". En Bundesliga, adversaire mercredi des Parisiens en Ligue des champions, le Bayern Munich, n'a pas commis la même erreur face à son propre dauphin, le RB Leipzig. En Liga, le faux-pas de l'Atlético Madrid à Séville relance le suspens.

• Ligue 1 : le PSG et Lyon perdent gros, Lille et Monaco en profitent

À sept matches du dénouement, Lille a frappé un grand coup en battant le Paris SG (1-0) au Parc des Princes, lui chipant la première place de la Ligue 1. Grâce à une unique réalisation de leur attaquant international canadien Jonathan David, dès la 20e minute, les joueurs de Christophe Galtier prennent 3 points d'avance sur un ogre parisien qui semble perdre l'appétit.

Les Parisiens ont préparé de la pire des façons leur déplacement au Bayern Munich, mercredi en quart de finale aller de la Ligue des champions. Pour son retour, Neymar s'est avéré transparent, écopant même d'un carton rouge en fin de match.

L'autre bonne affaire de cette journée de Ligue 1 a été réalisée par Monaco (3e), large vainqueur de Metz (4-0), qui double Lyon (4e) pour monter sur le podium, à une seule longueur du PSG (2e).

L'OL a en effet marqué le pas en ne prenant qu'un point à Lens (1-1). Lucas Paqueta a égalisé, après le but de Jonathan Clauss, mais ce point du nul fait tomber l'OL du dernier fauteuil pour la Ligue des champions.

• Bundesliga : le Bayern Munich quasi titré après son succès face à Leipzig

Également opposé à son dauphin, le Bayern Munich n'a lui pas failli. Les Bavarois ont fait samedi un très grand pas vers un neuvième titre consécutif en Bundesliga, en s'imposant 1 à 0 à Leipzig. Cette victoire, grâce à but de Leon Goretzka, permet au "Rekordmeister" de compter désormais sept points d'avance sur le RB à sept journées de la fin du championnat.

Dans les autres matches, le grand perdant du jour est Dortmund, battu 2-1 à domicile par Francfort, son concurrent direct dans la lutte pour la quatrième place, la dernière qualificative pour la Ligue des champions. Wolfsburg s'est imposé contre Cologne (1-0) pour conforter sa troisième place.

Cinquième à désormais sept points de l'Eintracht, le Borussia est dans une situation critique. Si l'équipe ne se qualifie pas pour la compétition reine, les dirigeants devront probablement laisser partir leurs deux joyaux de 20 ans, l'international anglais Jadon Sancho et le buteur prodige norvégien Erling Haaland, déjà courtisé par les plus grands clubs d'Europe, dont le Real Madrid.

• Liga : le faux-pas de l'Atlético relance le suspens

L'Atlético Madrid s'est incliné 1 à 0 face au Séville FC dimanche pour la 29e journée de Liga, un faux-pas permettant à son premier poursuivant, le Real Madrid, vainqueur la veille d'Eibar 2 à 0, de revenir à trois longueurs du leader.

>> À lire aussi : Football : l'équipe de Valence quitte le terrain après des insultes racistes présumées contre un joueur

Le gardien slovène Jan Oblak a certes repoussé un pénalty de Lucas Ocampos en début de match, mais il n'a fait que retarder l'échéance : Marcos Acuna a envoyé de la tête un centre parfait de Jesus Navas dans les filets "rojiblancos" pour sceller la victoire des Andalous à domicile.

Le FC Barcelone, l'autre candidat au titre (3e, 62 pts), reçoit Valladolid lundi au Camp Nou, pour tenter de repasser en cas de succès devant les hommes de Zinédine Zidane et à un point de ceux de Diego Simeone, à une semaine du clasico face au Real.

Et si le clasico retour de Liga entre le Real Madrid et le FC Barcelone risque de concentrer l'attention de la planète football, le calendrier à venir des Colchoneros n'a rien de simple : déplacements délicats chez le Betis Séville et le Barça, réception de la Real Sociedad...

• Serie A : la Juventus sort du podium

L'Inter Milan, avec sa neuvième victoire consécutive contre Bologne (1-0), s'est ouvert un boulevard vers le scudetto, son premier depuis 2010, en profitant des points lâchés par Milan et la Juventus, samedi lors de la 29e journée de Serie A.

La Juventus, battue dans la combativité par le Torino dans le derby, a dû se contenter d'un point grâce au 24e but en championnat de Cristiano Ronaldo en fin de match (2-2). Tout comme Milan, peu inspiré à domicile face une Sampdoria pourtant réduite à dix (1-1), lors d'un samedi intense où ont lieu les dix matches, dimanche de Pâques oblige.

Derrière l'Inter, qui compte désormais 8 points d'avance sur son dauphin rossonero et 12 sur le nonuple tenant du titre bianconero (4e ex aequo), la lutte pour les trois autres places qualificatives à la Ligue des champions s'annonce bouillante au vu de la dynamique de l'Atalanta (3e) et Naples (4e ex aequo), vainqueurs de l'Udinese (3-2) et de Crotone (4-3).

• Premier League : Liverppol explose Arsenal, première défaite de Tuchel avec Chelsea

Manchester City a une nouvelle fois démontré sa domination sur la Premier League en allant gagner sans beaucoup souffrir à Leicester (0-2), notamment grâce à un but de Benjamin Mendy. Avec ce succès, les hommes de Pep Guardiola portent à 14 points leur avance sur United, 2e, qui a gagné dans la douleur face à Brighton, l'emportant 2 à 1 après avoir été mené.

Cette victoire leur donne 4 points d'avance sur Leicester, 3e, et 9 sur Chelsea, 4e, tous deux battus. En effet, invaincu en 14 matches depuis l'arrivée de Thomas Tuchel, Chelsea, réduit à dix à la demi-heure de jeu, a craqué à domicile (5-2) contre le relégable West Bromwich Albion. Un revers qui fragilise la quatrième place des Blues, et la qualification en Ligue des champions pour la saison prochaine qui y est rattachée.

Menant 2-1 à six minutes de la fin, les Spurs ont encore laissé filer des points dimanche en se montrant trop passifs en fin de match face au mal classé Newcastle (2-2). Un résultat d'autant plus frustrant qu'un succès aurait offert aux Spurs la 4e place avec 51 points et une meilleure différence de buts que Chelsea.

La trêve internationale semble avoir fait du bien à Liverpool, auteur d'une solide prestation pour disposer facilement d'un Arsenal insipide (3-0). Avec 49 points, Liverpool s'empare provisoirement de la 5e place et n'est plus qu'à deux unités de Chelsea et de la qualification en C1. De très bon augure avant la double confrontation contre le Real Madrid en Ligue des champions.