Foot - ESP - Liga : le Real Madrid fonce vers son 34e titre après sa victoire face à Alavés

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Porté par un excellent Karim Benzema, le Real Madrid a dominé Alavés (2-0) ce vendredi soir et fait un grand pas vers sa 34e Liga. L'issue semble désormais inéluctable. Le Real Madrid ne déploie pas forcément un grand football en ce moment, ses victoires ne sont pas aussi larges que dans un passé récent mais, match après match, il se rapproche inexorablement de son 34e titre de champion d'Espagne. Face à Alavés, ce vendredi soir, la formation de Zinédine Zidane a délivré une partition maîtrisée pour s'imposer sans vraiment trembler (2-0) et reprendre sa marge de quatre points (et une meilleure différence particulière) sur le Barça, à trois journées du terme de cette Liga. lire aussi Le film du match Real Madrid - Alavés L'histoire aurait pourtant pu être toute autre si Alavés était parvenu à ouvrir le score à la 2e minute, quand Joselu a vu sa reprise de la tête échouer sur la barre de Courtois avant que Varane ne repousse dans la foulée celle de Pérez. Mais le Real sait courber le dos dans les moments difficiles : il n'a pas encaissé de but pour la cinquième fois de rang et il a même poussé le mimétisme à l'extrême en faisant de nouveau la différence sur un penalty prêtant à discussion (voir ci-dessous). Dans le sillage d'un excellent Karim Benzema, toujours aussi altruiste pour décaler parfaitement Asensio sur le 2-0 (50e), les Merengues ont mis fin au suspense dès le retour des vestiaires dans une seconde période bien plus vivante. Et à celui de la Liga ? La question se pose, tant la dynamique du Real Madrid (8 victoires depuis la reprise) et ses adversaires à venir (Grenade, Villarreal et Leganes) lui semblent favorables. lire aussi Le classement du Championnat d'Espagne Forcément, le débat va resurgir en Espagne à l'issue de cette rencontre. Le Real Madrid est-il avantagé par les arbitres, notamment sur les décisions litigieuses tranchées par le VAR ? Contre Alavés, les Merengues ont pris l'avantage sur un penalty pouvant prêter à discussion. Après avoir débordé Ximo Navarro, Ferland Mendy s'apprête à pénétrer dans la surface et, alors le défenseur tente de le contenir d'un tacle, le latéral français laisse traîner quelque peu sa jambe avant de tomber. Au ralenti, pourtant, le contact semble léger entre les deux joueurs. Agacé par cette polémique, Zinédine Zidane risque de devoir s'exprimer de nouveau sur le sujet...

Dans une forme resplendissante, Karim Benzema s'est mis en évidence, comme ces dernières semaines. Tout d'abord en transformant avec sang-froid le penalty, sous le regard amusé de Sergio Ramos, habituel tireur numéro 1 et suspendu pour ce match. Ensuite en se montrant toujours aussi précieux au collectif, à l'image de ce une-deux initié avec Mendy, puis en décalant Asensio sur le 2-0. lire aussi Le classement des buteurs de la Liga Buteur, Passeur décisif, auteur de gestes de classe, Benzema est plus que jamais l'atout numéro 1 du secteur offensif madrilène. Remplacé par Hazard (82e), l'attaquant a grimacé ensuite sur le banc, en se touchant l'arrière de la cuisse droite, et Zidane doit forcément espérer que ce n'est rien de grave. Un autre Français a brillé dans cette rencontre puisque Ferland Mendy, titulaire, a fait grosse impression. Intenable sur son flanc gauche, offrant de nombreuses solutions par ses courses et ses appels, le latéral a provoqué le penalty et il aurait également pu provoquer un c.s.c., Camarasa manquant de peu de tromper son propre gardien sur l'un de ses centres. L'international français (4 capes) devrait avoir d'autres occasions de briller rapidement, Marcelo étant blessé à l'adducteur.