Cameroun : coup de théâtre, Eto'o s'"excuse" et maintient le sélectionneur belge Marc Brys

Le président de la fédération camerounaise de football, Samuel Eto'o, a présenté jeudi ses "excuses" à l'entraîneur de la sélection camerounaise Marc Brys, nommé le 2 avril dernier, qu'il avait invectivé et remplacé il y a deux jours. Ce dernier a finalement été maintenu dans ses fonctions.

L'ex-attaquant star de Barcelone Samuel Eto'o, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), a présenté, jeudi 30 mai, ses "excuses" à l'entraîneur de la sélection nationale, le Belge Marc Brys, qu'il avait violemment invectivé et remplacé il y a deux jours, et l'a maintenu dans ses fonctions.

Marc Brys avait été nommé le 2 avril dernier par le ministre des Sports "suite aux très hautes directives du président de la République" Paul Biya. Sa nomination avait été dénoncée et qualifiée d'"illégale" par la FECAFOOT, seule habilitée selon elle à désigner le sélectionneur national.

"Le peuple camerounais" est "plus important que nous"

Après plusieurs passes d'armes entre le ministre et le président de la Fecafoot, Samuel Eto'o avait fini par accepter le nouveau coach des Lions indomptables mais mardi, il s'en était pris violemment à Marc Brys et au représentant du ministre, une scène capturée dans une vidéo amateur devenue virale sur les réseaux sociaux.

Le ton était bien moins veillant, mardi, lors d'une réunion au siège de la Fédération à Yaoundé.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Au Cameroun, guerre ouverte dans le football entre Samuel Eto'o et le ministère des Sports
Fecafoot : les conséquences du clash entre Samuel Eto’o et les autorités camerounaises