Foot - C1 - La presse allemande après le match des Parisiens dimanche contre Bordeaux : « Alerte sur le PSG ! »

L'Equipe.fr
1 / 2

Foot - C1 - La presse allemande après le match des Parisiens dimanche contre Bordeaux : « Alerte sur le PSG ! »

À un peu plus de quinze jours du huitième de finale retour PSG-Dortmund, la presse allemande a scruté la performance parisienne de dimanche contre Bordeaux (4-3). La presse allemande fait les comptes, lundi, au lendemain du « succès douloureux » du PSG sur Bordeaux (4-3) comme le qualifie Bild. Et à un peu plus de quinze jours du huitième de finale retour de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund, le 11 mars au Parc des Princes, elle dresse un bilan si peu flatteur de la performance parisienne que le quotidien populaire évoque une « alerte sur le PSG » sous une photo de Thomas Tuchel, pas vraiment épargné par les journaux de son pays. Le bilan ? L'hebdomadaire du football Kicker rappelle les « sept buts contre Paris » inscrits par ses adversaires en Championnat entre les trois de dimanche et ceux du nul (4-4) à Amiens le 15 février. Et cible « le comportement peu glorieux de Neymar » qui a valu au Brésilien une expulsion en fin de rencontre. Pour le quotidien de Dortmund Ruhr Nachrichten, « les jours tumultueux s'enchaînent chez l'adversaire du BvB ». Bild cite encore la blessure de Thiago Silva et l'absence de Keylor Navas, et relève que l'ancien coach des Jaune et Noir a été sifflé. Frankfurter Allgemeine Zeitung « Au niveau du contrôle des émotions, le BVB est le grand favori du match retour » Le très sérieux Frankfurter Allgemeine Zeitung angle son compte rendu du match sur le rôle de l'entraîneur parisien, non sans rappeler que le Borussia et lui se sont quittés sans effusion en 2017. « Là où Thomas Tuchel est entraîneur naissent des sentiments forts, souvent négatifs », tacle le « FAZ ». « Au lieu de clarifier les choses en interne, les conflits sont désormais largement étalés dans les médias parisiens », poursuit le gros tirage allemand, avant de se projeter sur le rendez-vous du 11 mars. « Au niveau du contrôle des émotions, le BVB est le grand favori du match retour. »