Foot: après la déroute devant l'Allemagne, la France se reprend face au Chili

La victoire contre le Chili (3-2) ne fait pas oublier la déconvenue contre l'Allemagne (2-0), mais l'équipe de France a réagi, mardi à Marseille, pour son dernier match amical avant de se tourner vers l'Euro-2024.

Tout n'a pas été parfait, avec encore un départ manqué coûtant un but de Marcelino Nuñez (6), un match quelconque de Kylian Mbappé, sifflé par une partie du Vélodrome, et de nouvelles frayeurs en défense.

Mais les Bleus ont marqué de jolis buts par Youssouf Fofana (19), Randal Kolo Muani (25) et Olivier Giroud (73), son 57e en sélection, et rendu une copie plus convaincante que contre l'Allemagne, samedi. Ce n'était pas difficile.

Les hommes de Didier Deschamps bouclent leur mois de mars sur une victoire, avant la liste pour l'Euro, dévoilée à la mi-mai.

Elle est connue pour l'essentiel des 23 joueurs, mais certains ont marqué des points à Marseille, à commencer par les deux premiers buteurs.

Youssouf Fofana a égalisé d'une frappe enveloppée du gauche, sur un ballon décalé par Mbappé, son seul coup d'éclat d'une performance terne.

Excellent Kolo Muani

Le Monégasque a signé son troisième but en 17 sélections, marqués sur ses quatre derniers matches, signe de sa montée en puissance. Il avait déjà fait apprécier sa puissante frappe de balle pour égaliser en Grèce (2-2), cette fois du droit.

Kolo Muani aussi avait marqué à Athènes, où il avait ouvert le score, et il a signé son troisième but en Bleu en 15 sélections d'un maître coup de tête en sautant bien au-dessus de la charnière chilienne, sur un bon centre de Théo Hernandez.

« Ah, vous ne l'aimez pas Kolo, vous êtes trop sévère avec lui », déplorait Deschamps en novembre.


Lire la suite sur RFI