Le Bayern Munich garde la main avant le tournant à Dortmund

L'Equipe.fr

Le leader de la Bundesliga a repris quatre points d'avance sur le Borussia Dortmund, qu'il rencontrera mardi, après son succès spectaculaire contre l'Eintracht Francfort (5-2), ce samedi.

Le Match : 5-2

Quoi qu'il arrive, le Bayern Munich sera toujours leader de la Bundesliga après le classique à Dortmund, mardi prochain (28e journée), qui pourrait être un tournant pour le titre. Après le succès du Borussia à Wolfsburg (2-0) un peu plus tôt ce samedi, le Bayern a conservé quatre points d'avance sur l'équipe de Lucien Favre en disposant en deux temps de Francfort (5-2) avec des buts signés Goretzka (17e), Müller (41e), Lewandowski (46e), Davies (61e) et Hinteregger (c.s.c., 74e).

Coman passeur décisif

C'était une formalité jusqu'au troisième but signé Lewandowski, de la tête, sur une passe décisive de Coman, l'un des deux Français titulaires côté Bayern avec Pavard (Lucas Hernandez et Cuisance sont entrés en jeu). Auparavant, Müller avait servi idéalement Goretzka pour une reprise du droit sous la barre de Trapp (17e), et le latéral gauche Davies avait trouvé Müller dans la surface pour le deuxième but avant la pause (41e).

Mais Francfort est revenu sur deux corners de Rode repris par le défenseur autrichien Hinteregger (52e, 55e). D'abord d'une reprise du gauche, puis d'une tête décroisée entre Lewandowski et Pavard. Le match s'est alors particulièrement emballé et débridé. Le tempérament offensif de Davies a soulagé le Bayern avec l'aide malencontreuse de Gelson Fernandes pour un quatrième but d'une frappe du droit (61e).

Coman avait le but du 5-2 au bout du pied mais a buté sur Trapp (65e), et Neuer a évité le troisième but de Francfort devant Gacinovic (68e). Finalement, sur un long ballon d'Alaba pour Gnabry dans la surface de Francort, Hinteregger a marqué cette fois conte son camp (74e), et Kostic, pour Francfort, a frappé sur le poteau (83e), comme Lewandowski sur la barre. Mais l'avant-centre polonais a quand même fait tourner le compteur (27e but).

Le joueur : 3 buts pour Hinteregger

Côté Bayern, Davies, préféré à Lucas Hernandez, et Müller se sont particulièrement distingués avec un but et une passe décisive. Mais Martin Hinteregger a fait plus fort avec un doublé et un but contre son camp, symbolisant l'espoir puis le désespoir de Francfort. Le défenseur autrichien fut aussi battu physiquement par Müller sur le deuxième but du Bayern.

Retrouvez cet article sur L’Équipe

Ce contenu peut également vous intéresser :