Foot africain: Augustin Senghor candidat à la présidence de la CAF

·1 min de lecture

Le patron de la Fédération sénégalaise de football (FSF) a déposé sa candidature pour l’élection du président de la Confédération africaine de football (CAF) qui aura lieu le 12 mars 2021 à Rabat. Augustin Senghor est le cinquième candidat déclaré.

Il avait entretenu le doute concernant une candidature à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF). Mais, finalement, Augustin Senghor compte bien être de la partie, le 12 mars 2021 à Rabat. Le patron de la Fédération sénégalaise (FSF) l’a confirmé à RFI, ce 13 novembre 2020, au lendemain de la date butoir pour envoyer son dossier au siège de la CAF.

Troisième ouest-africain

L’avocat est donc le cinquième candidat déclaré et le troisième d’Afrique de l’Ouest, après l’Ivoirien Jacques Anouma et le Mauritanien Ahmed Yahya. Proche du patron sortant de la CAF, le Malgache Ahmad, Augustin Senghor pourrait donc être son adversaire dans quatre mois, tout comme le milliardaire sud-africain Patrice Motsepe.

Augustin Senghor a indiqué qu’il préférait attendre la deuxième confrontation face à la Guinée-Bissau en qualifications pour la CAN 2021, prévue le 15 novembre à Bissau, pour expliquer sa décision. Les Lions pourraient en effet décrocher leur qualification pour la phase finale, à cette occasion. Ce qui réhausserait un peu plus encore l’image de celui qui dirige la FSF depuis 2009 et qui est membre du Comité exécutif de la CAF depuis 2017.