Du foot à la poésie, le joueur de Brest Paul Lasne raconte son confinement dans un premier recueil

"Un cahier, un stylo et vous voilà partis. Je ne sais jamais où cela va mener et c'est bien là l'intérêt. J'aime cet inconnu qui se comble. J'aime ce contact concret de l'encre sur le papier, la pensée s'y révèle et c'est libérateur". Ces mots qui s'enchaînent sont ceux de Paul Lasne, footballeur au Stade Brestois. Des mots qu'il a écrits lors du confinement du printemps 2020 et qu'il a compilés dans un premier recueil intitulé MurMures. Dans ce livre qui sort le 1er février 2021 aux Éditions Le Tiers Livre, il parle de tout, sauf de foot !Des instants de vie D'habitude, Paul Lasne évolue en milieu de terrain au Stade Brestois, mais lors du premier confinement, toutes les rencontres sportives ont été suspendues. Son regard a quitté le rectangle vert pour se tourner vers l'intérieur, sa famille et ses réflexions personnelles. Tout a commencé par une virée au supermarché la veille du premier confinement. "J'ai senti une ambiance anxiogène, il se passait quelque chose. En rentrant, j'ai posé ça sur papier. Mon épouse l'a lu et m'a encouragé à écrire un peu chaque jour", raconte le joueur à l'AFP. Plutôt que de s'exprimer sur les réseaux sociaux, c'est par l'écriture qu'il raconte son quotidien. "J'ai essayé de capter des instants de vie qui me paraissaient être suffisamment intéressants pour être retranscrits par écrit et à l'heure de la sieste de mes enfants, je prenais mon cahier, mon stylo et je me mettais à écrire", décrit le footballeur. De la PlayStation à l'éloge de la lenteur MurMures rassemble une quarantaine de textes courts et poétiques, des chroniques intimistes sur la vie et les émotions, loin des clichés sur les footballeurs. Un certain lâcher-prise presque providentiel qui lui fait mesurer le plaisir de la lenteur et du temps passé avec ses enfants. Et l'occasion de s'émouvoir sur "un paradis d’innocence". L'auteur jongle avec les mots comme avec le ballon. Si le confinement lui a révélé cette nouvelle passion pour l'écriture, le sportif de 32 ans avoue avoir mis du temps avant d'apprécier la lecture. "À 20 ou 22 ans, je n’étais pas là-dedans, j’étais plutôt sur la PlayStation", confie-t-il à nos confrères de Ouest France. Et pour donner vie à ses mots, c'est tout naturellement qu'il s'est tourné vers la maison d'édition Le Tiers Livre, fondée par son père Laurent Lasne. "Un lecteur bienveillant mais aussi un éditeur intransigeant", déclare Paul Lasne à l'AFP. "MurMures" de Paul Lasne aux éditions Le Tiers Livre - 12 euros. Parution le 1er février 2021