Fontainebleau: des croix gammées taguées sur une soixantaine de tombes

Alexandra Gonzalez avec Benjamin Rieth
·1 min de lecture
Plus de soixante tombes ont été taguées au cimetière de Fontainebleau. - Twitter/@fredvalletoux
Plus de soixante tombes ont été taguées au cimetière de Fontainebleau. - Twitter/@fredvalletoux

Les inscriptions ont été découvertes ce lundi matin par des agents de la ville. Des croix gammées ont été taguées sur 67 tombes du cimetière de Fontainebleau, a indiqué le parquet à BFMTV.

Il n'y a eu aucune destruction de tombes, seulement des dégradations par tags.Une enquête pour dégradations par inscription a été ouverte par le parquet et confiée au commissariat de la ville.

D'après les premierrs éléments, les profanations ont été commises entre dimanche soir 17 heures et ce lundi matin 10 heures. Les tombes profanées se trouvent dans une partie du cimetière composée de tombes anciennes. Aucune profanation n'a été constatée au niveau du carré militaire ou du cimetière juif adjacent. Aucune revendication n'a été signalée selon le parquet. Néanmoins, outre les croix gammées taguées à la peinture rose, l'inscription "bioananas" a aussi été découverte. Cette inscription avait déjà été retrouvée à Melun le mois dernier.

Le maire va déposer plainte

Sur Twitter, le maire de la ville Frédéric Valletoux s'est dit "scandalisé et écœuré" par ces actes "abjects et répugnants". "Jamais notre cimetière n'avait été la cible de tels crimes", a-t-il ajouté précisant qu'une plainte allait être déposée.

Les tombes dégradées vont être nettoyées une fois les relevés de police effectués et les familles de défunts prévenus.

Article original publié sur BFMTV.com