Fonds marins : pourquoi les océans sont notre «pharmacie du futur»

© JEAN-MICHEL MILLE / ONLYWORLD.NET / ONLY FRANCE / Only France via AFP

Dans les abysses se trouve peut-être de quoi guérir du cancer. Au centre atlantique de Nantes, des chercheurs se penchent depuis des années sur une molécule issue d'une bactérie des fonds marins . Celle-ci est administrée à des souris souffrant d’un cancer des os. "On a montré qu’en traitant les souris avec notre molécule, il y avait moins de métastases pulmonaires, donc la survie des souris était aussi augmentée", détaille Sylvia Colliec-Jouault, de l'Ifremer, au micro d'Europe 1, à l'occasion de la journée mondiale de l'océan  ce mercredi.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une molécule pour corriger des déficits cognitifs

Les océans nous nourrissent, et ils pourraient donc aussi nous soigner. "On n’est qu’au Moyen-Age de la découverte de ce qu’on peut avoir dans l’océan", s'exclame Philippe Monbet, pour qui il reste une infinité de recherches à mener. Dans le pôle Mer Bretagne Atlantique où il est directeur adjoint, une société dissèque une éponge de mer et analyse une autre molécule. Elle permettrait de corriger des déficits cognitifs de personnes atteintes de trisomie 21 par exemple.

>> LIRE AUSSIOne Ocean Summit : les océans sont des réservoirs de médicaments

"L’océan est sans doute l’avenir de notre armoire à pharmacie", assure-t-il. "Il est essentiel de les préserver parce que les océans, ils ont ce potentiel réservoir de molécules qui peuvent nous aider à mieux vivre et guérir de maladies qu’on n’arrive pas à guérir aujourd’hui&qu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles