"Fonds Marianne" lancé par Schiappa: comment seront choisis les lauréats

Lucie Oriol
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Marlène Schiappa lance les Etats généraux de la laïcité à Paris le 20 avril 2021 (Photo: BERTRAND GUAY via AFP)
Marlène Schiappa lance les Etats généraux de la laïcité à Paris le 20 avril 2021 (Photo: BERTRAND GUAY via AFP)

LAÏCITÉ - Pas question de lâcher le terrain. Alors qu’elle inaugure ce mardi 20 avril ses États généraux de la laïcité, la ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa a annoncé le lancement d’un “fonds Marianne pour la République”.

Il vise à financer toutes les personnes et associations “qui vont porter des discours pour promouvoir les valeurs de la République et pour lutter contre les discours séparatistes notamment sur les réseaux sociaux”, a présenté la ministre sur RMC-BFMTV.

Évoquant la nécessité de s’opposer à aux “discours” et aux “fake news qui font le lit de l’islamisme radical”, Marlène Schiappa a précisé que ce “fonds Marianne” serait doté de 2,5 millions d’euros.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Candidatures avant le 10 mai

Parmi les projets qui seront retenus, trois possibilités. Ils devront:

  • soit participer à “la déconstruction de la propagande séparatiste et des discours complotistes, notamment en ligne”

  • soit sensibiliser “les plus jeunes au bon usage d’internet et des nouveaux outils numériques”

  • soit valoriser “la défense des valeurs de liberté, de conscience et d’expression, d’égalité entre les femmes et les hommes et de laïcité”

Des références régulières aux réseaux sociaux qui ne sont pas sans rappeler l’argumentaire de la ministre pour défendre ses États généraux de la laïcité. Elle dit en effet régulièrement vouloir “sortir des invectives sur les réseaux sociaux”.

Pour postuler au “fonds Marianne”, il sera n&ea...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.