"Elle a pour fonds de commerce la peur": Attal dénonce les critiques de Le Pen sur la gestion du coronavirus

1 / 2

"Elle a pour fonds de commerce la peur": Attal dénonce les critiques de Le Pen sur la gestion du coronavirus

L'épidémie du nouveau coronavirus Covid-19 est devenue sujet à passe d'armes politiques. Alors que la pneumonie virale gagne l'Europe avec une forte augmentation des contaminations en Italie, Marine Le Pen a estimé mardi que "l'ensemble des mesures de protection n'ont pas été prises". Elle a ajouté ne pas avoir "le sentiment" que le gouvernement a pris la mesure du problème.

Des propos vivement dénoncés par Gabriel Attal, invité de BFMTV-RMC ce mercredi. "Je trouve ça gravissime", s'est insurgé le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse. 

"On fait tout ce qui est possible"

"Quel serait l'intérêt pour un gouvernement comme le nôtre de ne pas tout faire pour protéger les Français? Quel serait notre intérêt à laisser courir un risque d'une pandémie ou autre? Évidemment qu'on fait tout ce qui est en notre pouvoir, évidemment qu'avec les autorités sanitaires, notre système de veille, les réactions, les anticipations qui sont portées, on fait tout ce qui est possible pour protéger les Français", a répliqué Gabriel Attal.

Pour le secrétaire d'État, la députée du Pas-de-Calais fait de l'épidémie "une instrumentalisation politique", estimant qu'elle a pour "fonds de commerce la peur". "Marine Le Pen est en train d'expliquer qu'elle a raison toute seule contre le monde entier et toutes les autorités sanitaires", a-t-il ajouté, se voulant rassurant: "Il faut que les Français soient rassurés...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi