Le fonds Ciam dénonce une nouvelle fois la gouvernance de Scor

LE FONDS CIAM DÉNONCE UNE NOUVELLE FOIS LA GOUVERNANCE DE SCOR

PARIS (Reuters) - Le fonds activiste Ciam a réitéré vendredi ses critiques à l'encontre de la gouvernance du réassureur français Scor.

Dans un courrier adressé aux actionnaires, la présidente du fonds Ciam, Catherine Berjal, dénonce une nouvelle fois la rémunération des dirigeants du groupe et l'absence de séparation des fonctions de président et de directeur général, cumulées actuellement par Denis Kessler.

Ciam se dit également préoccupé par la décision de Scor de convoquer une assemblée générale plus tôt que les années précédentes, jugeant qu'un report aurait été souhaitable en raison des incertitudes liées à l'épidémie de Coronavirus.


(Jean-Michel Bélot, édité par Blandine Hénault)