Un fonds de 40 millions d'euros mis en place pour les agriculteurs touchés par la grêle

© Stephane DUPRAT/SIPA

Menée à la suite des épisodes de grêle qui ont touché le pays au printemps, la mission « flash » du ministère de l’Agriculture a émis plusieurs recommandations, dont l’élargissement de ce fonds d’urgence doté à l’origine de 20 millions d’euros.

Un nouveau coup de pouce non négligeable destiné aux agriculteurs touchés par les intempéries. Entre le mois de mai et juin, « une cinquantaine de départements et 1 500 communes environ » ont été touchés par des orages de grêle ravageurs, a rappelé mercredi le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, au cours d’une conférence de presse relayée par l’AFP. « Le monde agricole sait ce que sont les calamités, mais quand vous avez trois épisodes de grêle sur la vigne, à la fin vous vous dites que vous ne pourrez plus en faire, quand bien même vous êtes indemnisés », a-t-il poursuivi. Dans le cadre de la mission « flash » lancée à la suite de ces intempéries, le ministre annonce débloquer 40 millions d’euros supplémentaires.

Lire aussi - Avec 7 000 agriculteurs engagés, le label Bleu-Blanc-Cœur confirme son succès

Un fonds d’aide élargi dédié au gel qui était initialement de 20 millions d'euros. Et pour cause, les orages de grêle, « phénomène d'une rare violence », ont causé « jusqu'à 100% » de perte de production par endroit, pesant sur le « moral des agriculteurs », a poursuivi le ministère. Selon l’AFP, ce fonds, qui sera « à la main des préfets de région, a vocation à apporter une réponse rapide aux situations de grande fragilité ». Il sera redistribué dans la limite d'un plafond de 5 000 euros par exploitation et pourra même « être relevé dans le cas de situations plus extrêmes », explique le ministère. En évaluant les dégâts dans le monde agricole, la mission « flash » a ém...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - La grêle qui s'est abattue en Gironde a causé de nombreux dégâts matériels

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles