Le fonds 360 Capital va lancer à Paris un SPAC dédié à la tech

·2 min de lecture

PARIS (Reuters) - Le fonds de capital-risque 360 Capital va lancer avec plusieurs partenaires un SPAC (Special purpose acquisition Company) dédié aux entreprises européennes de nouvelles technologies à la Bourse de Paris, profitant de l'engouement croissant en Europe pour cet instrument financier populaire aux Etats-Unis.

Le fonds, qui a investi dans plusieurs pépites de la tech dont Leetchi, Sophia Genetics ou Innoviz, ambitionne de lever 250 millions d'euros à travers la cotation de ce SPAC, baptisé "360 Disruptech EU", sur le compartiment professionnel d’Euronext.

Le SPAC est porté par les associés du fonds, des membres de son conseil d'administration, ainsi que plusieurs entrepreneurs comme la fondatrice de Leetchi Céline Lazorthes ainsi que les associés de Clipperton Finance, spécialiste du conseil en fusion-acquisition dans la tech.

Il aura pour objectif de mener des acquisitions dans le secteur en plein essor de la tech en Europe, avec en ligne de mire des jeunes pousses ayant une valorisation comprise entre un et quatre milliards d'euros.

"On voudrait pouvoir annoncer une combinaison d'ici l'été", a déclaré à Reuters Fausto Boni, associé du fonds et président du SPAC.

Un SPAC est une société sans activité opérationnelle dont les titres sont émis en Bourse pour une durée limitée dans le but de réaliser une ou plusieurs acquisitions dans un secteur particulier.

S'ils ne sont qu'une poignée pour l'instant à la Bourse de Paris, les SPAC connaissent un succès croissant en Europe où ils sont en passe de devenir une alternative plus rapide aux traditionnelles introductions en Bourse.

Aux Etats-Unis, les cotations de SPACS depuis le début de l'année ont déjà dépassé les 83,4 milliards de dollars levés sur l'ensemble de 2020, selon des données de SPAC Research.

(Gwénaëlle Barzic et Sarah White)