"Avec la fondation, on va se battre avec eux" : Brigitte Macron lance l'opération Pièces jaunes "pour aider l'hôpital"

Benjamin Illy

Une poignée de "gilets jaunes" et de membres du personnel, des représentants du syndicat Sud-Santé, étaient présents devant l'hôpital d'Orléans (Loiret), mercredi 8 janvier, pour accueillir Brigitte Macron. L'épouse du chef de l'Etat est venue lancer la 31e collecte des Pièces Jaunes, en compagnie du parrain Didier Deschamps, mais n'a pas manqué d'évoquer la crise des hôpitaux publics.

"En tant que Première dame de France, elle est censée quand même venir vers nous pour discuter pour lui expliquer nos difficultés", affirme un membre du personnel. Interrogée par les journalistes, Brigitte Macron répond : "on comprend très bien, je comprends leurs revendications parce que s'ils se battent, ils se battent pour l'hôpital. Ce que je veux leur dire, c'est que la fondation, on va se battre avec eux, on est avec eux."


"C'est énorme, ce qu'elle a fait"

Un petit écart à sa ligne de conduite. Après avoir visité le service de pédiatrie du Centre hospitalier régional, Brigitte Macron a pris la parole devant des enfants et des membres du personnel de l'hôpital. La première dame a repris le flambeau de Bernadette Chirac en tant que présidente de la fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. "Pour moi, c'est énorme ce qu'elle a fait. Elle donne une visibilité à l'hôpital, elle aide concrètement l'hôpital", (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi