Guerre en Ukraine: bataille sur le terrain et dans les communiqués

L'offensive va continuer « jusqu'à ce que les objectifs soient atteints ». C'est ce qu'affirme le Kremlin, précisant que l'armée russe bombarde des territoires reconquis par l'Ukraine. La Russie tente de reprendre la main, alors que Kiev a entamé une contre-offensive depuis plusieurs jours et a reconquis des villes importantes.

Les communiqués pleuvent des deux côtés : pour annoncer les kilomètres carrés de terrain reconquis côté ukrainien, pour assurer de la poursuite de l'offensive côté russe.

L'Ukraine dit avoir repris 500 km² aux Russes dans le sud du pays et, sur le front est, annonce la reprise de « plus de vingt localités » en 24 heures, face à la Russie. « La libération des localités d'envahisseurs russes se poursuit dans les régions de Kharkiv et Donetsk » (Est), a indiqué ce matin l'armée ukrainienne.

La ville d'Izioum a été reconquise par l'armée ukrainienne, a indiqué le président Volodymyr Zelensky dimanche soir. C'est une des villes les plus importantes reprise dans l'est du pays, dans la région de Kharkiv, depuis le début de cette vaste contre-offensive lancée le 6 septembre par les Ukrainiens.

► À lire aussi : Quel est le montant de l’aide militaire fournie à l’Ukraine ?

Oleksii Reznikov espère, dit-il, un effet boule de neige pour la reconquête des territoires occupés par la Russie. Mais il ne s'avance pas à faire des pronostics sur la fin de la guerre.

À Moscou, le ton est aussi martial


Lire la suite sur RFI