Plus de fonctionnaires dans les territoires ? Franz-Olivier Giesbert répond à Anne Hidalgo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Anne Hidalgo a raison sur le constat, moins sur la réponse qu'elle y apporte. Ce lundi dans Europe Matin, Franz-Olivier Giesbert a réagi à la sortie de la maire de Paris et candidate socialiste à la présidentielle la semaine dernière à Saint-Vallier, dans la Drôme. Anne Hidalgo a en effet déploré l'absence de fonctionnaires dans la gare de la ville et a souhaité voir des services publics plus humains et moins robotisés.

"On plante des fonctionnaires et il pousse des impôts"

"La semaine dernière, Anne Hidalgo est à la gare de Saint-Vallier, charmante petite commune du nord de la Drôme, après s'être rendue au chevet de l'hôpital public qui, comme chacun sait, ne se porte pas bien. Quand on fréquente les petites gares, ce que la maire de Paris ne doit pas faire souvent, il n'y a jamais personne. Pas de guichetier, mais une machine qui vend des tickets de train. Et là, Anne Hidalgo pique une grosse et sainte colère. Quand les machines remplacent les humains, ça ne va pas.

>> Retrouvez l’éclairage éco tous les jours à 7h14 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Et ce n'est pas parce que tout le monde lui est tombé dessus, qu'elle n'a pas mille fois raison. C'est avec ce genre de politique qu'on est en train de fabriquer une société robotisée, déshumanisée, inhumaine, où personne ne se parle parce qu'il n'y a personne au guichet ni au bout de la ligne qu'un répondeur : 'tapez 1, tapez 2'.

Mais après avoir poussé son beau cri d'indignation, Anne Hidalgo a déclaré : '...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles