La fonction publique selon Emmanuel Macron

C'est une conviction de longue date chez Emmanuel Macron: pour réduire le déficit public, l'Etat devrait réduire son périmètre autour de ses fonctions essentielles et s'inspirer de la gestion du secteur privé pour gagner en efficacité. Confronté ce mardi à la colère des fonctionnaires, le chef de l'Etat oriente la fonction publique vers un alignement sur le secteur privé. 

Qui doit être fonctionnaire?

Alors ministre de l'Économie de François Hollande, Emmanuel Macron déclarait déjà lors d'une rencontre avec le think tank En temps réel, que le statut de la fonction publique "n'était plus adéquat", et jetait un pavé dans la mare:

"On va progressivement entrer dans une zone - on y est déjà d'ailleurs- où la justification d'avoir un emploi à vie garanti sur des missions qui ne le justifient plus sera de moins en moins défendable."

"Je ne sais pas justifier que quelqu'un qui travaille dans la cybersécurité dans une PME soit un contractuel en CDD et que quelqu'un qui travaille, par exemple, dans mon ministère dans le développement économique, doit être un fonctionnaire", confessait le partisan du resserrement de la fonction publique autour de ses "fondamentaux".

Délégation de service public

Délesté du devoir de solidarité gouvernementale, le candidat Macron n'hésitait à réaffirmer cette conviction. "Je vais embaucher des fonctionnaires dans la police, la sécurité, dans...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi